Notre histoire


Au bénéfice d’un(e) master/licence acquis(e) à l’Université de Lausanne (UNIL) en 1995, Me Cédric Thaler a complété sa formation en tant qu’assistant à l’Institut de droit public de la même université dans le domaine du droit constitutionnel.

Dans le cadre de son activité d’assistant, Me Cédric Thaler a dispensé durant deux ans des cours de méthodologie aux étudiants en Droit de la faculté de droit de l’UNIL. Il s’est en outre occupé de préparer et d’accompagner un groupe d’étudiants de la faculté de droit de l’UNIL dans le cadre du concours international René Cassin à la Cour Européenne des Droits de l’Homme à Strasbourg.

Durant cette période, Me Cédric Thaler a rédigé une thèse de doctorat en droit de la responsabilité dans le domaine des sociétés, sous l’égide du Professeur Georges Muller, le titre de cette thèse étant La notion d’organe au sens de l’article 754 CO. Le titre de Docteur en droit lui a été décerné en 2006.

Avant l’obtention de son brevet d’avocat, Me Cédric Thaler a également fonctionné durant une année en qualité de greffier substitut au sein du Tribunal d’arrondissement de La Côte dans le canton de Vaud (Suisse). Cette période lui a permis d’acquérir de solides notions notamment en droit de la famille, droit des contrats et en droit des poursuites tout en se familiarisant avec le fonctionnement de l’institution judiciaire.
Me Cédric Thaler a travaillé depuis 2004 comme juriste-collaborateur dans une étude lausannoise.

Titulaire d’un brevet d’avocat depuis 2006, Me Cédric Thaler a continué d’œuvrer comme avocat au sein de cette étude jusqu’à ce qu’il ouvre la sienne en mars 2014.